Laura @cestpaslamereaboire : Maman (im)parfaite, l'interview no filter

Laura @cestpaslamereaboire : Maman (im)parfaite, l'interview no filter

« J'adore mes filles, mais j’adoooore aussi quand elles partent quelques jours chez les papis et les mamies. »

Coucou Laura, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

J’ai 35 ans je suis parisienne et maman de deux petites filles de 5 et 3 ans et dans quelques mois d’un petit garçon. Dans la vie pro, je suis social media manager suite à ma reconversion entreprise il y a deux ans.

Tu as choisi le mot Mamacita pour personnaliser ton tee-shirt Bonnefamilles. Explique-nous pourquoi ?

J’ai choisi "Mamacita" qui littéralement se traduit en espagnol par « petite maman ». Ce terme me rappelle un peu mon année que j’ai adorée au Mexique. J’ai vécu plusieurs mois là-bas et j’ai appris à parler l’espagnol mexicain en terminant tous mes mots par "-ita". En réalité là-bas c’est aussi un terme utilisé pour interpeler une fille qu’on trouve jolie dans la rue ! 

Photo de Laura alias @cestpaslamereaboire sur instagram en tee-shirt Le Blanc broderie verte par Bonnefamilles Paris

Quand es-tu devenue maman ?

Je suis tombée enceinte de ma première fille à 29 ans. Mon conjoint a cinq ans de plus que moi et était impatient à l’idée de devenir papa. De mon côté j’aurai pu attendre encore quelques années, j’avais un job dans l’organisation de salons qui me plaisait, et pour lequel je voyageais beaucoup à l’étranger. Et puis je me suis laissée convaincre à l’idée de me lancer dans ce projet bébé. On a la chance d’être très bien entourés par nos familles et je pense que ça nous a beaucoup aidés dans ce choix.

Ma deuxième fille est née 22 mois plus tard (et c’était un baby surprise !) et puis, dans 3 mois elles auront un petit frère. Notre tribu sera alors au complet !

La maternité a changé ta vie ?

Devenir mère m’a d’abord beaucoup appris sur moi-même. Je suis de nature hyper impatiente, j’apprends à m’améliorer encore chaque jour… ça m’a aussi donné une force et une dose de confiance en moi.

Sur le plan professionnel je me disais avant d’avoir des enfants que, pour réussir ma carrière, il fallait que j’atteigne un poste de manager. Et puis finalement ma famille a pris plus d’importance que mon travail, j’ai pris un congé parental pour chaque enfant, je me suis mise à 80% pour ma deuxième fille. Et il y a deux ans j’ai eu envie d’entreprendre une reconversion dans le marketing digital. Cette force, cette motivation c’est clairement la maternité qui me l’a apportée. 

Photo de Laura alias @cestpaslamereaboire sur instagram enceinte interviewée pour Le Blanc par Bonnefamilles Paris

La pire réflexion qu'on t'ait faite en tant que jeune maman ?

C’est pour ma première fille qui avait un RGO et qui passait sa journée dans le porte-bébé, on m’a dit : « Tu sais tu vas en faire un bébé capricieux à la porter comme ça toute la journée ». J’ai rien répondu. Mais si on me disait ça aujourd’hui je ne laisserais clairement plus passer ce genre de réflexion !

Le jour où tes kids t'ont donné envie de te cacher sous la table ?

Alors que nous étions en vacances, j’avais ma fille de quelques mois dans les bras et elle m’a fait un tellement gros caca débordant dans sa couche que je me suis retrouvée avec ça sur mon nouveau t-shirt blanc tout beau, tout neuf. J’ai eu très honte de croiser quelqu’un sur mon chemin… et en même temps j’ai trouvé ça tellement drôle !

 

Tu es une maman plutôt du genre stressée ou détendue ?

Lorsque je vis des situations stressantes au travail, je ramène mon stress à la maison, et les enfants le ressentent… Au quotidien mon mari travaille souvent le soir et c’est vrai que quand c’est la course après le travail j’ai parfois du mal à garder mon calme avec les enfants. Je trouve que la vie quotidienne à Paris est trop speed, j’aimerais une vie avec un autre rythme, plus près de la nature avec les kids. Trouver le bon équilibre travail/vie de famille c’est le plus dur !

Le truc que tu adoooooores faire quand tes filles sont loin de toi ?

Je les adore, mais j’adoooore aussi quand elles partent quelques jours chez les papis et les mamies. C’est important pour notre équilibre de couple ! On prend du temps pour aller au resto avec mon chéri, pour aller boire des verres chacun avec nos amis. Et puis toujours une petite session shopping et une manucure ça c’est mon petit plaisir !! Et parfois même partir quelques jours en escapade avec l’amoureux…

Qu'est ce que tu aimerais changer à l'image de la mère parfaite que nous renvoient les réseaux sociaux ?

Je dirais qu’il faut surtout savoir prendre du recul quand on est sur les réseaux sociaux, se dire qu’une photo a été prise à un instant T et qu’on n’a pas le contexte… Pour moi la mère parfaite n’existe pas, on fait toutes du mieux qu’on peut je crois ! Personnellement j’ai la chance d’avoir un conjoint qui est investi dans son rôle de papa, on est une famille imparfaite et on s’en fout, non ?

Pour finir, un petit conseil pour aider toutes les mamans à se sentir bien dans leurs baskets ?

Chanter du Céline Dion dans ma voiture c’est ma référence « feel good » pour me sentir bien (même mes filles adorent) ! Danser dans mon salon aussi !!!

👉 Retrouve Laura sur son compte instagram où elle partage sa vie de maman et ses "true stories" :  @cestpaslamereaboire

 

Shooting : @sarahanniephoto, @legrandquartier, maquillage @itmparis

Laisse un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés