L'interview famille (im)parfaite : Léopoldine @lemieldemaruche

L'interview famille (im)parfaite : Léopoldine @lemieldemaruche

« Ma famille c’est ma vie ! (...) Ça crie certainement trop chez nous, mais on est si bien ensemble ! »

Léopoldine est une femme bien occupée : maman de 2 jeunes enfant et heureuse fondatrice du "Miel de ma ruche". Depuis qu'elle a lancé ce projet qui met en valeur les abeilles de sa Normandie, sa vie ne lui laisse pas le temps de s'ennuyer. Elle nous raconte son quotidien sportif et son projet original qui remet la nature au coeur des familles.

Peux-tu te présenter Léopoldine ?

Salut, je suis Léopoldine, 35 ans, je travaille dans la production TV et j’ai entrepris une reconversion professionnelle en créant ma structure « Le Miel de ma Ruche » qui propose du parrainage d’abeilles. J’ai 2 petits gars avec qui on n’a pas le temps de s’ennuyer, et un mari en or ! On ne dirait pas comme ça mais j’ai des origines de cœur Africaines, ayant vécu au Togo enfant, ça fait partie de moi.

Qui est ta petite famille ?

Ma famille c’est ma vie Mes 4 hommes : Fabien mon mari, Baptiste & Maxime mes petits gars et Boomy notre petit chien. On habite à Paris dans le 9ème et nous passons nos week-end dans notre maison de campagne en Haute Normandie. On a beaucoup de chance de pouvoir être au vert tous les week-end et on en profite un maximum.

On a fait le choix d’avoir des enfants rapprochés, ils ont 20 mois d’écart… et bien ça n’est pas de tout repos A la naissance de mon deuxième, jai eu envie de faire une pause et un point sur ma vie pro. Jai donc réalisé un bilan de compétence assez poussé et travaillé avec une « coach de vie » qui m’a donné confiance en moi et m’a poussé à me lancer et à monter « Le Miel de ma Ruche ».

Parle-nous de ce projet passionnant autour des abeilles

J’ai toujours voulu être entrepreneuse et faire quelque chose qui avait un plus de sens pour moi et être plus proche de la nature. Grâce à mon mari j’ai découvert le monde fascinant des abeilles et je m’y suis énormément  attachée.

 « Le Miel de ma Ruche » propose à des particuliers et des entreprises, de parrainer des abeilles. L’idée est simple : grâce au parrainage nous installons de nouvelles colonies d’abeilles dans des endroits sauvages et nous prenons soin d’elles. En échange le parrain reçoit des nouvelles de ses abeilles chaque mois, un carnet apicole, du miel et des jolis cadeaux issus de collaborations avec des artisans travaillant avec la cire, le miel, la propolis… Et puis la possibilité également de venir partager un moment à la campagne à la rencontre des abeilles !

Aujourdhui nous navons pas déménagé nous faisons des allers-retours à la campagne pour nous occuper de nos ruchers avec laide dapiculteurs locaux. Jadorerai pouvoir en vivre, mais cest tout récent, donc il faut encore être un peu patient :-)

Peux-tu nous parler de ton désir de transmission ?

Avec "Le Miel de ma Ruche" mon envie est avant tout de faire de la pédagogie et de la sensibilisation auprès des jeunes générations mais aussi des plus grands. J’ai remarqué que quand nos amis enfilent la tenue d’apiculteur, ils sont tout de suite impressionnés à l’ouverture d’une ruche par le nombre d’abeilles d’abord, puis par l’organisation de la ruche. Ce sont très souvent les enfants qui sont moteurs et posent un milliard de question, et les parents s’intéressent alors encore plus au sujet !

Quand on est avec les abeilles, au milieu de la campagne Normande, je pense que pour petits et grands, c’est un moment unique en pleine nature, nécessaire et ludique. Au-delà de l’évocation de la pollinisation, on va ensemble repérer et nommer les diverses fleurs et arbres environnant, parler des cycles de la ruche, et beaucoup d’autres choses passionnantes. Finalement cela va permettre d‘aller bien au-delà des abeilles et de les sensibiliser à l’environnement d’une façon plus globale.

Au quotidien, gérer une petite tribu en parallèle avec le lancement d’une boîte : simple ou plutôt difficile ?

Houla, j’avoue que ça n’a pas été évident. Déjà le fait de vouloir changer de vie ça n’est pas facile psychologiquement. On change radicalement de rythme de vie, fini le cadre d’une entreprise qui vous manage et vous rassureTout est à créer ! À cela on ajoute des enfants en bas âges, et là c’est le top du top, ah ah !

Je crois que le plus complexe a été au départ de devoir travailler de chez moi. Je n’y arrivais pas du tout.  Au début, j’étais trop contente me disant que c’était la liberté, mais je me suis rendu compte que j’avais besoin d’un cadre car à la maison j’étais prise par toutes les tâches de la vie quotidienne. J’ai trouvé la solution en louant des bureaux 2 jours par semaine : ça m’a permis de bien me concentrer et d’avoir mon espace de travail.

C’est comment les matins chez vous ? Calme et tranquille ou plutôt difficile ?

La course, des cris et encore la course ! Généralement avec mon mari on se lève tous les deux en même temps, on prend le petit-déjeuner et ensuite on s’attribue chacun un enfant à gérer. Après dix demandes aux garçons de mettre leur chaussures, à 8H10 on est parti de la maison avec un pas rapide.

On va ensemble jusqu’à l’école du grand et ensuite l’un de nous part à la crèche pour déposer le petit et on se retrouve généralement pour un petit café tous les deux. C’est notre petit rituel du matin, on aime bien.

Sur l’échelle du GREEN, tu dirais que vous êtes plutôt :

  • Au niveau 0 de l’écriture
  • Apprentis en herbe
  • Diplômé d’écologie
  • Experts es. 0 déchet

Je dirai qu’on est apprentis en herbe, en voie d’être heureux diplômés d’écologie. On a un compost à la campagne, les enfants y vont maintenant tout seuls, on essaye au maximum de consommer de saison et local.

Avec le Miel de ma ruche j’ai fabriqué avec un artisan ("l’abeille qui emballe") des emballages alimentaires réutilisables en cire d’abeille que j'utilise au quotidien.

"On aime ça mais on se soigne" :fais-nous une confidence, avez-vous une petite addiction en famille ? 

J’ai honte mais on adore se faire un bon gros Mcdo quand on est sur la route ! 

La mode chez vous, elle est  : plutôt FAST ou plutôt SLOW ? 

A l’époque je consommais beaucoup de vêtements et je commandais pas mal sur Vente Privée ou d’autres sites du même genre. Aujourd’hui je me suis calmée : j’ai remplacé mes achats compulsifs de ventes privées sur Vinted ou j’achète principalement pour mes enfants et aussi pour moi. Je revends des affaires et j’en achète des nouvelles d’occasions. Je peux y passer des heures !

Un conseil pour être plus cool en famille ?

Profiter du moment présent ! Lâcher son téléphone et profiter de moments simples en famille. Il n’y a rien de meilleur.

Alors, maintenant qu’on se connaît un peu mieux, avoue-nous : famille parfaite ou (im)parfaite ?

Famille un peu hyper active, qui n’arrête pas, mais c’est ce qu’on aime ! Ça crie certainement trop chez nous, nous ne sommes sans doute pas la famille parfaite aux yeux de tous mais nous on est si bien ensemble ! Une bonne team en somme !

Pour découvrir le fabuleux projet de Léopoldine et parrainer des abeilles, tu peux aller sur son compte instagram @lemieldemaruche ou découvrir tous les détails du projet sur www.lemieldemaruche.fr

Laisse un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés