Julia @fikaasnieres : L'interview famille (im)parfaite

Julia @fikaasnieres : L'interview famille (im)parfaite

« Je pense qu’il faut être bien dans ses baskets et ne pas être trop exigeant, savoir lâcher un peu prise »

Avec Julia la vie est une part de gâteau. Cette maman de 2 jeunes enfants est la fondatrice de FIKA, une vraie mine d’or pour les petits et les grands gourmands. Julia nous partage ses recettes pour trouver le subtil équilibre entre une organisation bien rodée et le lâcher-prise. 

Coucou Julia, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Julia, j’ai récemment fêté mes 42 ans et je suis maman de 2 enfants. J’ai travaillé une dizaine d’années dans l’organisation de salons professionnels. Suite à la naissance de mes enfants j’ai décidé de tout plaquer afin de réaliser l’un de mes plus grands rêves : lancer un lieu hybride née de mes différentes passions. J’ai passé mon CAP pâtissier à l’Ecole Ferrandi qui m’a permis de concrétiser mon projet entrepreneurial « FIKA », lancé en 2016.

Peux-tu dévoiler un peu plus ce lieu pour nos lecteurs ?

Bien sûr ! Il s’agit d’un concept-store avec une grande boutique et un café kids- friendly. Nous proposons également des ateliers de pâtisserie, des anniversaires pour enfants et la création de gâteaux sur-mesure. Tu l’auras bien compris, je suis une passionnée de pâtisserie et de décoration... J'adore aussi le tricot et je suis une « couture addict » assumée.

Dis-nous un peu qui est ta famille

Je partage ma vie avec mon mari Nicolas. Nous avançons ensemble depuis bientôt 17 ans. Nous habitons à Asnières-sur-Seine, avec nos deux enfants : Victor 8 ans et Valentine 6 ans. Nous avons un lapin nain qui s’appelle Pikachu ! Nous habitons dans un appartement lumineux et cosy juste à côté de FIKA. 

Au quotidien, gérer une petite tribu : simple ou plutôt difficile ? 

Nos deux enfants sont plutôt matinaux ! Valentine vient la plupart du temps nous réveiller en douceur avec des bisous, alors que Victor allume le plafonnier et demande s’il peut allumer la télé avant même de dire bonjour, ah ah ! Au quotidien, j’ai la chance d’avoir un mari sur lequel je peux compter : c’est souvent lui qui les amène le matin à l’école et les cherche le soir. Le samedi c’est lui qui gère les enfants comme que je travaille la plupart du temps. Quand c’est possible j’essaie de me dégager du temps pour moi, mais il m’arrive très souvent d’être débordée ! J’aime lister tout sur une feuille et classer ce qu’il y a à faire en fonction des urgences. Mes "To Do Listes" fonctionnent très bien la plupart du temps.


C’est comment les matins chez vous ? Calme et tranquille ou plutôt difficile ?

En fait, ça dépend des jours ! Souvent je suis réveillée tôt, donc j’ai le temps d’aider les enfants à se préparer et moi aussi. Mais parfois c’est tout le contraire ! On a loupé le réveil, on s’est levé du pied gauche, Nicolas doit partir bosser et là j’enfile des fringues rapido, j’amène les enfants et tant pis je prendrai mon petit déjeuner un peu plus tard ! 

Sur l’échelle du GREEN, tu dirais que vous êtes plutôt :

  • Au niveau 0 de l’écriture
  • Apprentis en herbe
  • Diplômé d’écologie
  • Experts es. 0 déchet

Je dois avouer que je ne suis pas la reine du green, même si j’essaie de mettre certaines petites choses en place. J’avais commencé à tout mettre en bocaux, à acheter en magasin de vrac. Mais le Covid et le quotidien ont pris le dessus… Je garde espoir de réussir à installer un jour un composteur sur notre terrasse, pour utiliser intelligemment nos déchets ! En attendant, j’évite d’utiliser des pesticides et autres produits toxiques pour traiter les plantes. J’ai des fleurs non traitées et comestibles sur mon balcon que j’utilise pour tous mes gâteaux.

 

"On aime ça mais on se soigne ". Fais nous une confidence : avez-vous une petite addiction en famille ?

Quand on n'a vraiment plus rien à manger dans les placards et qu’on est trop fatigués, on commande des burgers, qu’on mange devant la télé ! Pour les enfants c’est soir de fête, et pour nous aussi du coup !

La mode chez vous est : plutôt fast ou plutôt slow 

Valentine a récupéré pas mal de vêtements de Victor. On leur achète vraiment ce qui est nécessaire. Mais soyons honnêtes, les enfants grandissent vite donc j’achète plutôt de la fast fashion. La slow fashion c’est vraiment quand j’ai un coup de cœur… Sinon je leur couds leurs vêtements depuis qu’ils sont petits. Moi aussi j’ai toute une partie de ma garde-robe maison. J’adore l’idée de se créer un vêtement unique, et c’est d’autant plus sympa de pouvoir se faire des tenues mère-fille assorties !

Et vos placards, ils ressemblent à quoi ? Team Marie Kondo ou team bazar généralisé ? 

A la maison, j’ai tendance à ne pas trop ranger mes vêtements au fur et à mesure. Mais ça rend dingue Nicolas ! Donc au bout d’un certain temps je me retrouve à tout ranger en mode presque maniaque… Pour les enfants, on a installé des patères dans leurs chambres, pour qu’ils accrochent leurs vêtements au quotidien. Nous avons installé nombreux rangements super pratiques dans l’appartement. Côté buanderie, nous avons installé dans grands bacs avec des stickers pour indiquer à tout le monde où mettre son linge. 

Un conseil pour être plus cool en famille ?

Je pense que pour être plus cool en famille, il faut être bien dans ses baskets et ne pas être trop exigeant, savoir lâcher un peu prise. Personnellement j’ai besoin d’avoir du temps pour moi, que ça soit pour des loisirs ou du sport. Deux fois par semaine j’ai un coach qui vient à la maison. Ça m’aide à me dépasser, déstresser et donc être plus cool à priori en famille. Côté règles à la maison : pas de télé en semaine, uniquement le week-end… Mais ça nous arrive les soirs où on est trop fatigués ou qu’on a du travail à finir, de permettre aux kids exceptionnellement un peu d’écran. 

Alors, maintenant qu’on se connaît un peu mieux, avoue-nous : famille parfaite ou (im)parfaite ?

Nicolas et moi nous sommes intransigeants sur certaines valeurs : la politesse, le respect, l’écoute, la sécurité et la bienveillance. J’ai lu des livres d’éducation positive dans lesquels il y a plein de bon sens et certaines choses faciles à appliquer comme notamment l’empathie avec ses enfants. Mais je suis une fausse calme, donc quand ça pète, ça pète ! Alors pour répondre à ta question je dirais : famille à la fois imparfaite et classique ;). 

👉 Retrouve Julia sur son compte instagram @fikaasnieres et sur son site internet www.fika-paris.com/  

 

Laisse un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés